Les voiles et les armes

Bienheureux le corsaire américain possédant un chapeau. Goudronné, son couvre-chef le protège de la furie du Saint-Laurent en automne !Aventuriers ou pêcheurs, combattants ou négociants, les membres d'équipage de navire corsaire doivent tous naviguer.

C'est donc dans le monde maritime que les corsaires sont la plupart du temps recrutés. Généralement âgés de 17 à 50 ans, ils s'embarquent et s'engagent comme corsaires pour le salaire et, parfois, pour la gloire!

chapeau

Bien que les corsaires doivent faire passer les intérêts de l'État avant les leurs, on sait qu'en réalité l'attrait du profit l'emporte. Le gouverneur de Plaisance, Costebelle, s'en plaint d'ailleurs au Ministre de la Marine.

« Ils sont plus friands de biens que de gloire et de corsaire à corsaire, pour peu que les forces soient égales, rarement engagent-ils d'opiniâtre combat. »

BAC, MG1 Série C11C, 10/11/1707

En Amérique du Nord, le butin de course est assez différent du butin des corsaires des Antilles. L'or du nord, c'est la morue! Bien qu'elle puisse rapporter un bon profit, la morue peut malheureusement se gâter et les profits disparaître. En somme, les équipages corsaires n'ont aucune assurance de prendre leur pied!