Les armes des corsaires

Sabre

Sans un navire bien armé, il n'y a pas de course.Comme elle est avant tout un acte de guerre, la course requiert un équipement approprié. Sans un navire bien armé, il n'y a pas de course.

Caronade

L'équipage, de son côté, doit manier différents types d'armes. Outre les armes blanches comme les sabres d'abordage, les poignards et les haches d'abordage, les corsaires utilisent également des pistolets, des fusils tromblons, des mousquets et parfois des espingoles.

Boulet

N'étant généralement pas constitué de soldats de métier, l'équipage corsaire fournit souvent ses propres armes. Les armes employées se révèlent donc très disparates. Tout le contraire de la Marine royale qui bénéficie d'un équipement réglementaire, donc plus homogène.



Les armes du navire

Le principal défi pour un corsaire est d'être rapide afin de chasser les ennemis de l'État. Ainsi, la plupart des navires corsaires ne sont armés que de 10 à 20 canons et sont d'une taille plutôt petite.

Boulet

Lorsqu'ils ont le choix, les corsaires privilégient les canons courts au détriment des canons longs. On compte aussi beaucoup de pierriers, qui sont des petits canons mobiles montés sur des pivots. Généralement, cinq hommes d'équipage sont requis pour manier les canons.

Boulet de canon

Quant aux projectiles utilisés, ils sont très variés. Les traditionnels boulets ronds conservent la prééminence, mais ne sont pas les seuls. Afin d'abîmer la mâture et les cordages, les marins emploient des boulets ramés qui tournoient dans les airs. Lorsque ces boulets sont entourés d'une toile imbibée d'huile, on les nomme bombes incendiaires. Il y a encore les boulets en étoile qui tournoient rapidement et déchirent les voiles. On trouve finalement les mitrailles et les grappes, des projectiles qui se détachent en dizaines de petits morceaux.

Boulet

Les armes personnelles

Sabres de bord et épées
Les épées et sabres de bord servent à plusieurs desseins dont, évidemment, le premier est de blesser ou de tuer l'ennemi durant un combat. Les épées et les sabres sont aussi utilisés par les marins lors des abordages afin de couper et briser les cordages qui entravent leur chemin.

Hache

Hache d'abordage
Parmi les autres armes blanches on trouve la hache d'abordage qui, en plus d'être une arme offensive, peut servir à endommager la coque d'un navire ennemi et à couper des cordages.

Mousquets

Pique d'abordage
L'une des armes les plus populaires et les plus efficaces est la pique d'abordage. Utilisée lors des attaques corsaires, elle sert à blesser l'ennemi tout en le maintenant à distance. Du point de vue défensif, elle peut empêcher que l'ennemi n'accède au pont d'un navire.

Grappin

Grappin
D'une utilisation spécifique aux abordages, le grappin est lancé afin que ses pointes s'agrippent sur le navire ennemi. Il est utilisé pour tirer le navire que l'on aborde et pour le maintenir de force au flanc du nôtre afin de permettre aux corsaires d'y monter.

Armes à feu
Très utiles lors des abordages et dans les raids que font les corsaires sur terre, les armes à feu sont utilisées plus spécifiquement dans l'intention de blesser ou de tuer un adversaire. Les pistolets, souvent portés à la ceinture, sont retenus par des crochets. Les mousquets, espingoles et tromblons complètent l'arsenal d'armes à feu des corsaires.